I’ll be back !

Photo du 39834141-01- à 11.03

Salut les copains !

Rien que la formule d’introduction rappellera certainement ( ou pas ) à tes connections neuronales, de joyeux souvenirs. Remember, c’était il y a 8 ans, tu étais venu traîner tes virtuelles guiboles sur ma toute première prose bloguesque. Notre liaison d’amour a duré 2 ans pis je m’suis barrée, comme ça, en te laissant dans le désespoir le plus profond.

Mea culpa l’ami, moi aussi j’ai réalisé mon examen de conscience, alors j’ai décidé de ramener ma couenne digitale sur la blogosphère. Bon, d’accord, mon exportation 2.0 a duré 6 ans, mais j’ai bien réfléchi, tu m’as manqué. Faut dire aussi qu’y a un de mes virtuels potes qu’a insisté longtemps, patiemment, lourdement, fidèlement, pour me faire revenir à la raison. Tu le connais peut-être, his name is Petitalan. J’ai fini par craquer parce que c’est un petit Père Sévérant, alors me revoilà.

Tu remarqueras que j’ai gardé ma singulière verve, celle qui t’a tant fait rire et qu’a signé ma splendeur d’antan. Je l’ai rattrapée au vol rien que pour toi, pis pour moi aussi, accessoirement. Ça te plaît ? À la bonne heure ! On causera de tout et de rien, de mode, de maquillage, de strings, de voyages, entre autres banalités affligeantes, tout ça dans la bonne humeur pour te filer la pêche de bon matin et pour te donner l’envie de revenir. Ça c’est mon esprit cash. Tu me suis ?

Ah, j’ai oublié, j’ai un chat, t’en entendras souvent parler de ce quadrupède à poils longs parce que c’est l’amour de ma vie. C’est à cause de ses yeux, ils sont bleus, alors ça m’a fait chavirer le coeur. Je ne sais pas comment j’aurais réagi s’ils avaient été rouges. Ça doit être à cause que j’aime pas la colère. Bref. Mfffffff….

Voilà pour les présentations les copains, je te dis à la prochaine pour un papier surprise, pis accroche-toi, je vais remettre le couvert en proposant un super concours pour te faire gagner un super cadeau. Prêt(e) ?