Saint Nicolas est venu chez moi

fullsizeoutput_5fd.jpeg

Les copains, hier, j’ai eu l’émotion de ma tendre enfance qu’est remontée jusqu’à mes canaux lacrymaux quand j’ai vu débarquer Saint-Nicolas. J’étais en train de regarder la téloche quand tout à coup, il s’est mis à tambouriner à ma porte alors que le Père Fouettard agitait simultanément sa clochette.

Je savais que c’était lui, l’info avait été donnée quelques jours auparavant aux villageois dont je fais dorénavant partie, je me suis alors précipitée comme une bambina mal coordonnée de la guibole pour lui ouvrir, et là, je suis devenue aussi mollasse qu’une guimauve oubliée en plein soleil.

sparrows-2900850_1280.jpg

On s’est entretenus une dizaine de minutes, il m’a offert des bonbons parce que je lui ai dit que j’avais été gentille tout au long de l’année, et v’là qu’il s’en est retourné avec sa crosse en or – 24 Carats, pour aller rendre visite aux autres villageois. Eh ben tu sais quoi l’ami(e) ? J’ai eu des bulles plein les yeux comme quand j’étais gamine dans ce même village et que je me planquais sous la table parce que l’Évêque de Myrrhe me faisait peur. Tu vois que j’ai fait des efforts depuis, je n’ai plus peur. En même temps, il a une bonne tête Saint-Nicolas. Regarde.

 

fullsizeoutput_5ff.jpeg



FILLE STULE, RACONTE-NOUS LA LÉGENDE DE

SAINT-NICOLAS !



« Ils étaient trois petits enfants qui s’en allaient glaner aux champs… » Perdus dans la nuit, ils demandèrent à un boucher de les loger. À peine entrés, le boucher se précipita vers eux pour les tuer, les découper et les mettre au saloir. Sept ans plus tard, le bon Saint-Nicolas vint à passer par là. Il se rendit chez le boucher et insista pour manger le petit salé qui se trouvait dans le saloir. Pris de peur, le boucher s’enfuit et Saint-Nicolas ressuscita les trois enfants.

Qui s’intéresse à la Lorraine, rencontrera très vite et partout…..Saint-Nicolas.

Le Saint Patron est aimé, raconté, fêté à l’envi dans les foyers lorrains depuis le Moyen Âge.  Ici, c’est un honneur de s’appeler Nicolas.

On lui doit des légendes et  des contes,  des traditions et des miracles. Il patronne et protège d’innombrables confréries et métiers. Sa fête a lieu le 6 décembre.
Les petits lorrains l’attendent avec impatience car il apporte cadeaux et friandises, comme le Père Noël et peut être même mieux que lui ! Le 5 décembre au soir, dans chaque famille, devant la cheminée, on place quelques sucres ou des carottes (pour la mule) et un petit verre de mirabelle ( pour Saint-Nicolas ).
Il passe dans la nuit et dépose des surprises aux enfants sages et des martinets ( des fouets ! ) à ceux qui n’ont pas été sages. Le verre est vide et la mule a mangé ce qu’on avait prévu pour elle. C’est la fête à la maison mais aussi dans les rues et  à l’école où Saint-Nicolas à la barbe blanche, avec son manteau rouge, équipé de sa crosse d’évêque, passe aussi. Il apporte des livres et du pain d’épices.
Parfois, il est accompagné du Père Fouettard, beaucoup moins apprécié des enfants qui comme son nom l’indique, punit les enfants désobéissants.



LA FÊTE EST ATTENDUE PAR TOUS. OUI OUI !




Des traditions et contes semblables se retrouvent en Allemagne, en Flandre….. et jusqu’en Russie qui partage d’ailleurs avec la Lorraine d’avoir Saint-Nicolas pour Patron. Il est partout le Patron des Enfants : on raconte qu’il a ressuscité trois petits enfants tués et mis au saloir par un horrible boucher. Saint-Nicolas est d’ailleurs représenté souvent avec trois enfants à ses pieds ou même encore dans un saloir et qui tendent les bras vers lui.



MAIS QUE VIENT FAIRE CET ÉVÊQUE DE MYRRHE

EN LORRAINE ?



En 1087, le Sieur Albert de Varangéville revenant de croisades,  déroba à Bari, en Italie du sud,  une relique de St Nicolas une phalange… qui bénit pour la rapporter en Lorraine. Il édifia au bord de la Meurthe une église pour les abriter et créa ainsi Saint-Nicolas-de-Port.

Comme la relique faisait des miracles, le bourg devint un lieu de pèlerinage important ainsi qu’une étape sur la route de Compostelle. Chaque année, depuis 1245, le samedi le plus proche du 6 décembre, la basilique accueille une procession aux flambeaux autour des reliques du Saint.

Instantaneige

IMG_1406.JPG

Les copains, c’est moi, le Mini Darling à Fille Stule. J’ai décidé de t’écrire ce matin parce que j’ai besoin de ton aide. En fait, je suis sorti dans le jardin et voilà sur quoi je suis tombé. Qu’est-ce que c’est, hein ? Ça à l’air d’avoir la même couleur que la mienne, c’est froid et tout mouillé. Bref, je n’ai pas su comment m’y prendre parce que j’avais les doigts de pied pétrifiés.

Faut dire que je suis revenu de Normandie au mois d’août avec mon Mamour, et qu’avant ça, je n’avais jamais vu ça. Mon Mamour m’a dit que ça s’appelle de la neige, je veux bien la croire, mais c’est un truc que j’ai pas encore intégré alors que les autres gugus du quartier ont l’air de s’éclater dedans.

En tout cas, moi, comme j’ai pas trop su  où je mettais les pattes, j’ai préféré rentrer pour les glisser dans ma couverture préférée de chez Amadeus. Elle est trop chouette et je peux la pétrir à volonté. Comme ça, quoi !

fullsizeoutput_5b5.jpeg

La Nasa recrute !

fullsizeoutput_4d0

Les copains, si tu ne sais pas quoi faire de tes journées parce que t’es dans le néant jobesque, je t’ai trouvé de quoi t’occuper agréablement. Mon blogopote Bernie le sait, je suis une amoureuse invétérée de l’univers et des étoiles. So, je ne pouvais pas manquer de te flanquer l’info dans les orbites pour t’élever dans l’apesanteur émotionnelle.



ET DONC QUOI, FILLE STULE ?



 

Attends, ça vient. Re so, pas comme le doigt, entendons-nous bien. En arpentant les ruelles Googlesques, je suis tombée nez à nez avec l’Ariane, pas la voisine, mais la fusée, même que la Nasa m’a fait de l’oeil dans la foulée. J’ai réalisé un zoom oculaire de grande ampleur, et je me suis dit :  » Wow, je tiens le scoop pour mes agneaux en perdition ! « 

Alors tiens-toi bien, la Nasa nous informe qu’elle est complètement over chargée de clichés pris par les voyageurs de l’espace ( merci Thomas Pesquet ), et qu’elle n’arrive plus à tenir la barre en ce qui concerne leur classement. Tu m’étonnes l’ami(e), la Terre vue du ciel, c’est à tomber, mais avec 1,5 millions de pics à mettre en ordre, cela complique un peu la tâche.

Tu es donc le/la bienvenu(e) mes tourterelles, pour apporter ta contribution dans ce classement et faire en sorte que notre patrimoine temporaire, ( je te rappelle que t’es là pour une centaine d’années seulement ), soit préservé et mis à portée de tous ceux qui y sont sensibles, et surtout pour les générations futures.



ET COMMENT QUE JE DOIS FAIRE, FILLE STULE ?



 

Wait a minute, j’y viens. So, c’est très simple, tu t’inscris sur le site cosmoquest.org et le tour sera joué. Rien de plus facile, Fille Stule, c’est la meilleure !

 

@Photo Qimono