5 bonnes raisons d’adopter un chat dans un refuge

shelter-cat-2754333_1280.jpg

@Photo Mimzy

Les copains, j’ai décidé de consacrer mon week-end à la cause animale. Je pense qu’au regard de l’intérêt immense que tu as eu hier pour mon billet  » Réveille-toi, protège les animaux ! « , je dois finaliser le projet. Figure-toi que plusieurs internautes étrangers sont venus rendre visite à Fille Stule pour consulter son bla bla chat. Assurément, les p’tits poilus, ça rend gaga.

So, en ce beau dimanche neigeux, et en qualité de bénévole à la SPA, je souhaite te sensibiliser au fait de privilégier l’adoption du petit minou de tes rêves dans un refuge. Why ? Parce que c’est comme si tu adoptais un enfant qu’a vécu des horreurs pour le sortir de la misère.

Il faut te rendre compte à travers ça qu’un animal éprouve les mêmes sentiments que toi.  Il pleure quand il a mal, et aussi quand il est triste. Il vit l’ennui comme un calvaire quand il est seul et sans ami. Son estomac grogne quand il a faim, comme toi, et il soupire d’aise quand il vient de lâcher son étron du jour… tout comme toi.

 

fullsizeoutput_6cd.jpeg

Comme toi…

Il faut savoir que le nombre d’animaux abandonnés, en l’occurrence les chats, est en forte hausse depuis ces dernières années. La faute à un peu tout. Vieillesse, chômage, désintérêt pour l’animal, naissance d’un enfant, vacances… tu auras compris que les petits poilus de la Terre payent un lourd tribu face à cette société de plus en plus tournée vers elle-même. Du coup, les refuges, qui essaient de limiter la casse, se retrouvent en difficulté car ils sont surpeuplés. Mais ils ne lâchent rien, ils seront toujours là pour eux.

Tu peux donc l’être toi aussi !

 



Ainsi tu viens en aide au refuge



 

Opter pour ce mode d’adoption c’est donner un coup de pouce au refuge. Avec l’augmentation du nombre de chats abandonnés, les refuges se retrouvent souvent en surpopulation. En accueillant un chat, tu sauveras 2 vies, celle du p’tit poilu que tu adopteras et celle de celui qui prendra sa place. Tu ne peux donc que faire des heureux. Soutenir l’association de cette façon est aussi un signe d’appui à la cause animale, lequel permet de limiter la surpopulation dans le refuge. L’autre avantage que présentent les refuges c’est également l’accès aux informations sur les chats, car ils y assurent un suivi aux normes.

 



Tu disposes d’un large choix



 

Si tu adoptes un chat dans un refuge, tu peux prétendre à une multitude de choix. Un chaton, un chat adulte, un blanc, un gris, un noir, un cagneux, et même un chat de race ( oui oui, ça arrive ! ), c’est selon tes préférences. Tu auras ainsi accès à l’histoire du poilu de tes rêves. Sache que les personnes qui travaillent dans les refuges savent tout ou presque sur leurs pensionnaires, ils sauront donc te guider vers le minou idéal selon que tu le souhaites joueur, indépendant, calme ou carrément plan plan. En plus de disposer de toutes ces options, un coup de foudre peut se produire aussi entre toi et ton futur compagnon.

 



Tu bénéficies d’un bon suivi médical



 

Si cette question te taraude, sache que tu bénéficieras d’un excellent suivi médical concernant ton nouvel adopté, tu n’auras donc pas de mauvaises surprises. Les chats en refuge bénéficient d’un suivi médical régulier, les vaccins sont à jour, l’identification est faite dans les normes. Tu auras donc l’assurance d’adopter un animal en bonne santé. La classe ! Et si ton coup de foudre souffre d’un quelconque handicap, la transparence sera de mise et tu seras libre de ta décision.

 



Un bon accompagnement par l’association



 

Un autre avantage présenté par ce mode d’adoption est l’accompagnement du refuge. Ils ont une meilleure connaissance de l’animal et si, par exemple, un chat souffre d’un mauvais comportement, il sera au préalable placé en famille d’accueil. Le bien-être de l’animal est respecté et l’adoption est faite en toute légalité. Ce fonctionnement freine également les risques liés au trafic d’animaux. Après l’adoption, le refuge reste disponible pour les nouveaux maîtres en cas de besoin de conseil ou s’ils rencontrent un problème avec le chat.



C’est moins onéreux !



 

Eh oui, sache qu’adopter un chat dans un refuge est moins onéreux ! En effet, lors d’une adoption en refuge le seul coût à s’acquitter est le prix de l’adoption, qui va de 80 à 190€ selon qu’il s’agit d’un chat mâle, d’une femelle ou d’un chien. En comparaison, il faut savoir qu’un chat donné gratuitement, nécessitera des soins préventifs, des vaccins, l’identification, le test de certaines maladies ou encore la stérilisation, tout cela va bien au-delà des 190€. CQFD !

 

fullsizeoutput_6ce

 

Crédit photos Société Protectrice des Animaux, Mimzy, 30 Millions d’Amis et compagnie…

Réveille-toi, protège les animaux !

prolif10.jpg

Les copains, depuis quelques jours j’ai encore disparu de la blogosphère, mais je te rassure, c’est pour la bonne cause. Puisque tu sais que je suis bénévole à la SPA, je me suis lancée dans une action de protection animale, en l’occurrence, celle de capturer les chats errants pour les soigner, les identifier et les stériliser avant qu’ils ne soient relâchés sur le lieu de leur capture.

Rassure-toi, ils ne sont pas maltraités. Cette action est menée grâce à la mobilisation du maire de la commune, de la SPA et des riverains ( moi ) qui se sentent concernés par le bien-être des animaux. Je peux te dire que nous ne sommes pas beaucoup à nous mouiller pour mener ce genre d’action, car pourquoi se faire chier après tout avec quelque chose qui ne nous concerne pas ? Je suis donc la seule riveraine pour prendre soin des petits poilus de mon quartier.

Les gens sont tous les mêmes, tant qu’ils vivent leur petite vie bien peinard, faut pas venir les embêter avec ce genre d’action. Ou alors ils vont signer des pétitions, le derrière vissé sur leur fauteuil de bureau pour se donner bonne conscience, mais aller sur le terrain et partager la galère des autres, faut pas exagérer.

Pourtant, si je te montre ça…

sterilisation

ça doit normalement te toucher. Ce chaton et seul et malade, il a froid, faim et il pleure jour et nuit parce qu’il n’a pas la douceur d’un foyer et d’un humain qui s’occupe tendrement de lui. Non, celui-là, on lui fout des coups de pied parce qu’il est moche, puant, plein de puces et qu’il fait chier son entourage.

Plutôt crever, non ? Eh bien non, changeons de mentalité ! Plutôt que de vouloir se débarrasser de ces petits êtres en les euthanasiant, il faut d’abord prendre le problème à la racine et stériliser nos propres chats, pour qu’il n’y ait pas de naissances incontrôlées et ainsi de prolifération. Ça c’est un acte responsable ! Pas celui de donner à bouffer aux petits malheureux qui viennent quémander  sans réfléchir plus loin.

fullsizeoutput_6c7.jpeg

Ah ça te choque de lire ça ! Eh oui, il y a de quoi ! C’est pourtant si mignon des nouveaux nés avec leurs bouilles craquantes. C’est ce que m’a dit la voisine l’été dernier. Ben voyons ! Elle gagate avec les chatons en leur donnant de la bonne bouffe tous les jours, et puis quand ils deviennent grands ( vers 5 – 6 mois ) elle les refoule parce qu’ils n’arrivent plus à la charmer avec leurs  » Miou ! Mioooouuuuu !!! « 



LE SYNDROME DE L’AUTRUCHE



 

affiche-sterilisation-2

Mauvaise analyse, guys ! Si tu penses cela, t’es dans la lose totale, c’est que tu n’as rien compris à l’aventure humaine. Pourtant, si tu fais réfléchir ton neurone un peu plus que d’habitude, tu arriveras à comprendre que tout cela est bien censé. Faut pas être un écolo pour ta bonne conscience personnelle, faut être un écolo engagé sur le terrain, parcourir les vallées, les villes, visiter le monde pour aller à la rencontre des êtres et de leur véritable galère. Là tu seras véritablement utile à la société.



STOP À L’INCONSIENCE !



 

ob_11ee01_campagne-cnspa

Voici une belle affiche réalisée par la Confédération Nationale des SPA de France.

ob_9ac1dc_inter-chats

Réveille-toi l’ami, fais passer le message, prends soin des petits poilus de la Terre, parce que sans eux, tu ne serais rien. Regarde un peu celui-là. Une bonne dose d’amour, de bons soin, de bons repas quotidiens, une visite chez le coiffeur, un peu de maquillage, un vaccin, une identification, une stérilisation ( 80 euros pour un mâle – 100 euros pour une femelle ), et sa vie repart comme en 40.

fullsizeoutput_553.jpeg

Et ça donne de beaux chats heureux et paisibles comme celui-là. Mon Hélias partage à fond les turbines mon cri d’alarme du jour. Et toi ?

Crédit photos SPA, Sociétés de protection animale et prévention de la maltraitance animale.