MATILDA ET SES MÔMES

Image 04-12-2017 à 21.12

Les copains, suite à l’effervescence dont tu as fait preuve hier en découvrant la Matilda, je te balance un autre cliché pour que tu fasses aujourd’hui connaissances de ses mômes.

Comme tu le sais, Matilda est une originale qu’a le vêtement léger façon tête de môôôrt à la one again. Elle adore ça en fait, mais ce qu’on sait moins, c’est que malgré son look de baroudeuse , c’est une mère exemplaire. Hein ? Quoi ? T’as du mal à le croire ? Look un peu ça et va déposer ta pièce dans le tronc commun pour te repentir.

 

P3251098.JPG

Voici donc le tableau  » Matilda et ses mômes  » réalisé au cours de l’année 2016 pour les 40 ans de ma cousine Séverine. Elle se reconnaîtra, hein cousine ?!!! Quand elle l’a vu, elle est tombée immédiatement en amour parce que c’est son staïle. Du coup, elle s’est fouetté les guiboles, tout comme celles de son husband pour retaper vite fait la pièce où la Matilda a été installée.

En tout cas mes agneaux, je te remercie pour tes encouragements et tes nombreux témoignages au travers de tes commentaires. Tu sais que faire l’artiste, c’est pas si facile, on doute, on est rarement content de soi et l’on manque d’objectivité. T’es un ange !

@Photos Fille Stule – K.TIA®



Image 04-12-2017 à 21.12  FILLE STULE ON AIR !  Image 04-12-2017 à 21.12



 

Matilda

Image 04-12-2017 à 21.12

Les copains, en ce moment, je suis à fond les turbines dans mes travaux z’artistiques. L’autre jour, remember, je t’ai présenté quelques oeuvres des z’Amours et de mes meubles peints. Today, je te présente Matilda.

So, Matilda, c’est une pépée que j’ai créée il y a plusieurs années maintenant. En fait, j’ai inventé toute une histoire autour d’elle et elle a fait un tabac à peine exposée. Il faut dire que c’est un personnage qui n’a peur de rien et qui fait dans l’hyper originalité. Look un peu le tableau dans son entier.

fullsizeoutput_5cc.jpeg

Sache que Matilda n’a peur de rien. Elle aime zoner avec Tim, son Pitbull, dès que la nuit tombe. Seulement, Tim a une mauvaise manie, il pisse un peu partout dans la ville au grand désespoir de sa maîtresse qui nage en permanence dans la jaune substance de son clébard.

Matilda est maigre comme un clou du haut, mais elle se trouve belle et n’en a rien à faire des clichés qui nous claquent à la bouille et qui nous montrent des pépées 90 – 60 – 90. à tout bout de champ. Effrontée la Matilda ? Assurément ! Mais elle est vachement sympa, tellement sympa que Cathy, ma potesse qu’est aussi une collègue de travail, me l’a embarquée pour l’exposer chez elle.

Depuis, Tim est figé avec sa pisse et la Matilda n’en peut plus de patauger dedans. Ce tableau est à ranger dans la catégorie du street art on canva et il s’intitule  » Matilda Love Pisse  » que tu peux voir sur mon site ktia-artiste.com

@Photos Fille Stule – K.TIA®



Image 04-12-2017 à 21.12   FILLE STULE FOREVER !   Image 04-12-2017 à 21.12



 

Les Mille et Une Boules de Noël en Émaux

23843454_870630729763380_8182924918128319920_n.jpg

Les copains, je t’ai déjà dit dans un article précédent que Noël approche et je t’avais parlé à cette occasion des bons Bredele qu’on peut s’enfiler pour goûter aux douceurs de l’hiver. En ce dimanche, je veux encore te parler de Noël, mais cette fois en te présentant des boules somptueuses faites d’émail et d’or.

L’histoire commence ici.

fullsizeoutput_5b6

Te voici devant le château des Faïenceries Saint-Jean l’Aigle à Herserange. Mon histoire avec ce château remonte à mes 8 ans. À l’époque, mes parents côtoyaient les maîtres des lieux, célèbres dirigeants de le Faïencerie qui a vu le jour en 1798.

Je me rappelle des grandes réceptions dignes des contes de fées, des bals masqués, des décors somptueux, des repas pantagruéliques et des Noëls fêtés avec la plus grande des magies. Santa Claus venait nous rendre visite chaque année pour nous offrir un cadeau. J’avais les yeux pleins de bulles les copains et je peux te dire que je suis toujours aussi émerveillée par cette magie, même avec des années en plus sur le dos.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Aujourd’hui, je suis toujours en contact avec Jacques et Danielle Peiffer, les dirigeants de la Faïencerie. Jacques, de son petit nom de toujours, Jacky, est Meilleur Ouvrier de France, autant te dire que c’est un grand artiste qui met sa sensibilité au service de ses oeuvres que les petites mains de son atelier ont toujours plaisir à décorer.

13619895_601058460053943_5071493973228903179_n

Depuis quelques années maintenant, l’entreprise a associé son talent artistique à l’UNICEF, la Fondation de France, Polio Plus, Médecins sans Frontières et la Fondation du Rotary pour servir une grande cause humanitaire et venir en aide aux plus démunis. Ainsi, elle a développée ce concept des Boules de Noël pour réunir des fonds destinés à leur être reversés.

 

22459389_875461602608410_853646353803320487_o

 

22550208_875461639275073_182266232476709794_o

Si toi aussi tu te sens en phase avec cette action, n’hésite pas à imprimer ces deux volets pour faire ta commande. La mienne a déjà été faite et je recevrai mes Boules de Noël en Émaux très prochainement. En attendant, je te montre quelques clichés pour te montrer la beauté de ces objets précieux dorés à l’or fin 24 Carats.

24130099_872047956288324_4250435320429380578_o

La reine de l’année est incontestablement la Lady Valentine. Une pure merveille !

23916338_871550816338038_5465216600875760130_o

Collection Noël 2017

22528097_852865548206565_8753537974899304964_n

23844833_870630919763361_2486880574857978085_n

22426397_874441079377129_7652642865578050780_o

Que penses-tu de ces divines créations les tendrons ? Ton nerf optique est-il aussi foudroyé que le mien ? Tiens, je te montre les Boules de Noël que j’ai achetées l’année dernière. Pour te dire, je les aime tellement qu’elles sont à ma vue en permanence parce que c’est du grand art et que c’est beau.

fullsizeoutput_5bb.jpeg

fullsizeoutput_5bc.jpeg

@Photos Faïenceries Saint-Jean l’Aigle et Fille Stule.

L’art sacré du mandala

fullsizeoutput_576.jpeg

 

Les copains, Je suis sûre que tu es dans tous tes états parce que ça fait deux jours que je ne t’ai pas claqué mon article et que tu n’en peux plus d’attendre. Je te comprends, je n’en peux plus non plus, mais pas pour la même raison. Enfin, un peu quand-même, mais c’est surtout que je suis en mode over bookée depuis le début de la semaine entre les affaires liées au bahut, l’animation de mon atelier d’arts plastiques du mercredi et un repas avec une collègue qu’est aussi une grande amie.

Du coup, pour me destresser le neurone en ces temps de galopade intense, je me plonge dans l’art du mandala quand je rentre at home parce que c’est vraiment un truc extra pour me redonner la sérénité intérieure. Puisque tu sais maintenant que je joue à la peintresse depuis ma tendre enfance, tu peux imaginer que j’affectionne ce genre d’activité.

 

fullsizeoutput_574.jpeg

 

Tout d’abord, pour t’adonner à l’art du mandala, il te faut de bons crayons bien taillés, du bon papier, format raisin de préférence pour ne pas te limiter au niveau de la taille et te faire plaisir au moment où ton oeuvre est terminée en le fixant au mur pour t’emmener au septième ciel.

Enfin, il te faut de la patience, de la persévérance et de l’amour, pour réaliser ton mandala, parce que vois-tu, il représente ton chemin de vie, ton état intérieur, bref, il est ta carte graphique interne absolutely no limit. Et nul n’est besoin de le faire trop compliqué, parfois un seul symbole suffit à le rendre irresistible.

fullsizeoutput_572.jpeg

 

Moi ce que j’aime là-dedans, c’est que je marche sur les traces des moines tibétains qui sont dans la sagesse extrême, lesquels expriment leur parcours spirituel durant des mois afin d’acquérir la maîtrise tout en traduisant leur état intérieur d’être en évolution. Voici donc quelques mandalas que j’adore tellement ils sont beaux et originaux les copains.

Si un jour tu as toi aussi envie de t’y plonger sans savoir où tu vas, demande-moi conseil et je me ferai un plaisir de te guider dans sa réalisation. La construction d’un mandala est avant tout symétrique, certes, mais tellement créative au final. Enjoy !

 

fullsizeoutput_578.jpeg

Chat c’est chouette !

fullsizeoutput_568.jpeg

Les copains, tu connais Fille Stule la super chroniqueuse avec ses articles humoristiques, tu vas maintenant connaître Fille Stule la super artiste. Oui, enfin, bon, tout est relatif, c’était juste pour faire la rime. À toi de voir si ce que je vais te claquer dans les globes oculaires va te plaire et fait vibrer ton neurone.

So, tu dois te douter que ta Fille Stule adorée a un prénom dans la vie, et son nom d’artiste, c’est K.TIA. Tu sais tout l’ami. Donc moi, la super chroniqueuse de ce blog, je te présente aujourd’hui quelques tableaux peints à l’huile parce que figure-toi que j’ai appris la technique, entre autres, à l’École des Beaux-Arts.

Faut pas croire, c’est pas si fastoche de faire la peintresse, surtout que je me suis attaquée à plus dur sur des meubles travaillés à la Caséine, qui cette fois est une matière genre acrylique en beaucoup plus technique.

fullsizeoutput_56c.jpeg

« Amor Amor »  K.TIA

 

J’ai donc commencé à peindre à l’âge où toi-même tu tirais encore les cheveux à ta voisine de classe parce qu’elle voulait pas te donner le bon point que t’avais pas réussi à avoir en maternelle. Râle pas, ce sont des choses qui arrivent. So, en grandissant, j’ai affirmé mon style, qui m’a poussée à créer la série des Z’amours.

fullsizeoutput_56a.jpeg

« My Love » K.TIA

 

Et après avoir exploré cette piste qui m’a bien plue, j’ai voulu m’attaquer aux meubles. Mais pour cela, il fallait que j’apprenne encore et encore, parce que mes profs me disaient qu’il était hors de question que je fasse n’importe quoi.

fullsizeoutput_56d.jpeg

« Mademoiselle Adélaïde » K.TIA

 

J’ai donc émigré à Paris pour aller me former à la restauration de meubles d’art ainsi qu’à la peinture sur meubles dans l’atelier de Jean-Pierre Besenval. Tu connais ? Il est dans le Marais, rue de Sévigné. J’ai alors vécu au milieu des meubles peints grand luxe qui se vendaient comme des petits pains à coup de biffetons à 5 chiffres. Voilà ce que ça donne.



MEUBLES PEINTS



 

51

« Confiturier style Renaissance Italienne » K.TIA

 

1

« Écritoire en Marqueterie Peinte et Technique Boulle » K.TIA

 

3

« Guéridon Perruches » K.TIA

 

a2

« Table basse en trompe l’oeil » K.TIA

 

7

« Guéridon Echiquier » K.TIA

 

So, pour certains d’entre toi, toi et toi, tu connais déjà mon travail artistique parce que tu me connais en tant que blogopotesse depuis pas mal d’années maintenant. Mais pour toi qu’es tout(e) nouveau(elle) chez Fille Stule, faut que tu saches que j’en ai mangé des pinceaux, des heures, des crobards et des ratés avant de pouvoir maîtriser tout ça.

Et après j’ai partagé mon boulot dans des expositions, en donnant des cours, en enseignant. Tu auras deviné, j’espère, que je suis passionnée, mais y a pas de secret mes tendrons, c’est à coups de milliers d’heures passées à bosser ma passion que je me suis hissée au rang des Maîtres Ouvriers. J’en crache encore les poils de martre que j’ai gominés sur ma langue afin de rendre de plus beaux effets. Caugh ! Caugh !



FILLE STULE, ARTISTE PLASTICIENNE !



 

En ce moment je bosse sur la souffrance des enfants qu’ont subi la maltraitance, que ce soit au sein de leur famille ou durant la guerre. C’est pas un sujet fastoche, mais j’y mets tout mon coeur, parce qu’il y a du vécu et que ça fait du bien d’en causer.

Et en tant que thérapeute en plus de mon boulot de professeur d’art, j’accorde beaucoup d’importance à guider les minos vers la liberté. Je travaille même avec les z’animos, tu verras bientôt qu’ils sont vachement chouettes.