Sapientia

fullsizeoutput_7c8.jpeg

La Sagesse, c’est trouver l’autre beau, car dans sa beauté réside l’Infini, et dans son Infini réside l’Amour, et dans cet Amour réside cette Lumière qui rend l’autre si beau.

La Sagesse, c’est de ne pas s’arrêter à ses actes, aussi grands fussent-ils. La Sagesse, c’est agir dans le silence de son âme, puis de repartir sur la pointe des pieds afin de ne pas obliger celui qui fut réceptacle de notre action à nous remercier.

La Sagesse, c’est de ne point nous trouver trop sage, de regarder derrière soi les actes, pensées et paroles de tous ceux qui ont oeuvré afin que nous soyons tels que nous sommes. Ils ne nous ont pas laissé de carte de visite, ils ont rempli leur mission d’Amour en nous transmettant un flambeau de Lumière qu’il appartient à notre tour de transmettre à ceux qui, nombreux, ouvrent leur coeur.

La Sagesse, c’est d’accepter que rien ne nous appartienne, que tout nous soit prêté pour un temps, un souffle, un regard, un sourire.

 » Frère, voilà ma main, prends-la, et ensemble, allons à la rencontre de la Sagesse véritable qui nous attend là-haut sur la montagne dans son soleil resplendissant. Allons, monte, rien n’est trop dur ! L’oiseau ne se pose pas de questions… il vole. Alors vis !

Si tu penses tout savoir, c’est que tu ne sais rien. Si tu crois être puissant, c’est que tu ne connais rien du pouvoir. Mais si tu crois qu’hier fut, aujourd’hui est et demain sera, alors connaissance, pensée et royauté te seront données en prime afin que tu comprennes que les vertus sont autant d’étoiles d’Amour que le ciel t’offre.

Ainsi, ce que tu as su, ce que tu as eu, ce que tu as été, ne seront rien au regard de tout ce qui t’attend encore lorsque tu n’espèreras plus rien.

L’oiseau vole, t’ai-je dit, car lui ne se pose pas de questions, il bat des ailes et s’élève, alors, qu’attends-tu pour l’imiter ? Icare n’as pas réussi, me rétorqueras-tu. Soit, mais c’est grâce aux ailes de ton âme que je t’encouragerai à t’envoler. « 

Humilité !

 

Photo et Poème de Fille Stule – 2018 –



BON DIMANCHE LES COPAINS !



 

13 commentaires sur “Sapientia

  1. Bonjour Katia. Et bien voilà des mots qui me plaisent et je ne développerai pas. J’ai lu et j’ai trouvé beaucoup de « sagesse » dans cet écrit. Puissions-nous tous acquérir un milligramme de cette sagesse là et d’humilité aussi. Big bisous

    J'aime

  2. Salut.
    La foultitude explique que la sagesse est l’apanage des vieux et ceux-ci n’hésitent pas d’ailleurs à expliquer aux jeunes générations que:
    C’est pas à mon âge que tu vas m’expliquer la vie.
    Pourtant je connais de jeunes sages, qui n’ont guère vécu de grandes expériences, et qui pourtant révèlent par leurs actes et leur comportement de belles et bonnes visions qui fait leur temps.
    D’autres, vieux sages, regardent le ciel et la nature formidables enseignants et nous instruisent par leurs actes et leurs comportement.
    D’autres par contre d’un certain âge ou d’un âge certain, nous assènent leurs certitudes et ne comprendrons peut-être jamais, qu’une certitude n’est rien si elle n’est pas perfectible.
    La sagesse c’est un etat d’être, une rencontre avec soi-même, un apprentissage intime d’ame a cœur, rien ne peut l’expliquer mais, n’oublions jamais que tout est partage pour soi et pour l’autre.
    A plus.

    J'aime

  3. Bon jour Katia,
    Et bien voilà qui rendrait le monde plus doux, plus sincère, sans ego, et certainement bien plus simple sans qu’une certaine partie de ce monde d’humains essaie de dominer le reste de ce même monde.
    Fort jolie photo.
    Bise et bonne journée Katia

    J'aime

  4. C’est là que je me dis que je ne suis pas encore très sage…
    Mais tu as raison, et il est bon de se le répéter comme un mantra.
    Ton texte est magnifique.
    Et ta photo mmmmh !!!!
    Merci pour ces cadeaux.
    Je suis touchée
    ¸¸.•*¨*• ☆

    J'aime

  5. Coucou, juste quelques lignes à ce sujet, car je vois que tu n’as pas ajouté des commentaires sur tous ces beaux compliments lus ici.
    La sagesse, c’est aussi accepter « l’autre » tel qu’il est, si celui ou celle-ci a un caractère spécial, mais malgré cela, aide son prochain avec ferveur et sans merci en retour, cette personne à le droit à des égards et non des reproches sur sa façon d’être… L’ayant vécu récemment avec quelqu’un que j’aidais beaucoup, que je connaisssais depuis 16 ans environ et qui en retour, parce que maintenant, j’arrive à dire non, m’a balancé pleins de méchancetés sur mon compte, en donneur de leçons, et, (ce n’était pas la 1ère fois, mais la fois de trop!), il pensait que ça allait me faire un électro-choc pour « m’améliorer dans le futur »… le résultat n’a pas tardé, il n’existe plus pour moi !!! Etre gentil c’est bien, mais ma mamie m’a toujours dit « Gentil n’a qu’un oeil ! », alors je veux bien être sympa, mais la bonne poire lui a dit définitivement aurevoir !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Bravo Miss France ! Il faut, c’est vrai, savoir élaguer. Moi aussi il m’est arrivé de couper des liens toxiques, c’est parfois la triste nécessité pour rester en paix et vivre notre vie de la manière la plus sereine possible. À savoir que souvent, ceux qui nous font des reprochent, projettent sur les autres leur propre médiocrité. La vie n’est pas toujours facile mais il faut y faire face avec maîtrise, ce qui n’est pas toujours facile. Nos vrais amis sont très peu nombreux au final. Très peu nombreux.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s