Tombe surtout pas le masque !

fullsizeoutput_6c3.jpeg

Poupée de passage, tu vas adorer le Beauty Product que j’ai déniché pour toi chez Sephora. Je te rassure, la pépée sur la photo, c’est pas moi, je l’ai ramenée direct du site Sephora parce qu’avec mes mains de bricoleuse du dimanche qui sait pas faire la popote, j’aurais été parfaitement incapable de réaliser une pareille performance.

So, rassure-toi si tu es une adepte du masque pour purifier les divins pores de ta peau, la marque Glamglow a créé le very stellaire Glittermask pour ne plus que tu aies honte de te montrer à ton entourage.

Il faut dire que le bazar est constellé d’étoiles scintillantes qui le rend very irresistible. Il est ainsi composé d’algues brunes d’Islande, de guimauve et de réglisse pour lisser et tonifier ta vilaine peau, celle que tu te tapes au réveil quand t’as fait la teuf la veille.



ET IL COÛTE COMBIEN, FILLE STULE ?



 

49,95€ !

 

 

 



Au boulot !



 

Blue Eyes

 

fullsizeoutput_6bb.jpeg

Les copains, dis-moi que tu craques quand tu vois ce félin regard ! Dis-moi que tu fonds, que tu dégoulines d’amour, que tu te perds dans cet océan azur tout aussi profond que d’une douceur infinie. Pour ma part, c’est tout ce que je ressens, et je l’ai tout près de moi, chaque jour, comme un ange qui veille, un ange connecté aux étoiles, à mon âme.



❤️  Version 3  ❤️  HÉLIAS  ❤️ Version 3  ❤️



 

Pour la beauté de tes cheveux

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les girls, si tu es intéressée par les Beauty Products capillaires, j’ai pour toi une info de la plus grande importance. Je te présente une gamme de Soins SOS du Cheveu nommée The Circle Chronicles de la marque DAVINES.

Sans sulfates ni parabens, ce qui est cool, avoue-le, ces masques ont tout du scoop en matière de poils de tête. Ils se déclinent donc dans des soins multiples genre à l’argile rouge hydratante, à la poudre de mica spécial brillance, au charbon de bambou détoxifiant, à l’argile violette pour le volume ou à l’argile jaune nourrissante.



💄 ET ÇA COÛTE COMBIEN, FILLE STULE ? 💄



 

9,90€ !

 



💄 OÙ ÇA, FILLE STULE ? 💄



 

Va chez SEPHORA, c’est pas trop loin de chez toi.

 

De quoi te rendre dingue, non ? Hein les girls ?

 

Ta tête quand tu dois faire ta manucure

fullsizeoutput_6b3.jpeg

Meow !!! J’aime pas ça !

 

Moi non plus, ça demande trop de technique. Du coup, je me cisaille la corne angulaire d’un coup d’incisives, et hop, le tour est joué, me voilà avec des mains de pianiste ! Pour mon chat c’est pareil, sauf que j’utilise une cisaille spéciale, parce que tu vois les copains, il n’aime pas ressembler à une fille et faire clic clic clic quand il marche sur le carrelage ou bien rester les ongles plantés dans la moquette quand il est à l’étage. En même temps je le comprends, c’est comme si on te demandait de te gratter l’oreille avec des serres acérées à t’en percer le tympan ou bien de dégager ton calebard pour le remettre en place au risque de péter ton hémorroïde externe. Pas trop marrant, quoi.

Sinon, tu vas bien ?

Envie d’évasion

coquelicots

Les copains, I’m back. Sorry pour ma longue absence, mais j’avais besoin de prendre le large pour respirer le bon air frais des rafales de vent que nous avons eues ces derniers temps, de la neige qui nous est tombée sur le museau sans crier garde, pour assister ensuite à la déchéance du grillage que j’avais divinement posé au mois d’août, lequel s’est lamentablement affalé sur les thuyas en pot entre autres travaux de peinture dans la casa, les nombreuses pannes de la chaudière et l’inondation dans la cuisine.

Je t’explique. La maison familiale que j’ai investie à mon retour de Normandie est vieille, et je puis te dire qu’elle donne du fil à retordre, non seulement au niveau de mes fonctions musculaires, mais aussi au porte-monnaie qu’est fortement sollicité pour réparer les merdouilles quasi quotidiennes.

Comprends-moi l’ami(e), je suis over dosée de tout un tas de choses qui se sont bousculées en plus des fêtes de fin d’année et la reprise des cours. La lose totale !

TOUTEFOIS, je suis ravie de te retrouver en ce gris week-end de janvier ( pour ne pas changer ) reprenants surtout conscience que je déteste le climat lorrain alors qu’il faisait quand-même beaucoup plus beau en Normandie. Même mes amis restent enfermés dans leur antre en me laissant toute seule dans mon calebard à la noix. Au moins, là-bas, j’avais non seulement mon chat pour me distraire, mais aussi les goélands, les mouettes entres autres vagues distrayantes alors qu’ici ce sont les tracteurs qui me cassent les oreilles dès 7 heures du mat’ parce que les vaches de la ferme d’à côté crèvent la dalle.

Et si j’essayais la Côte d’Azur ?

coquelicots