L’art sacré du mandala

fullsizeoutput_576.jpeg

 

Les copains, Je suis sûre que tu es dans tous tes états parce que ça fait deux jours que je ne t’ai pas claqué mon article et que tu n’en peux plus d’attendre. Je te comprends, je n’en peux plus non plus, mais pas pour la même raison. Enfin, un peu quand-même, mais c’est surtout que je suis en mode over bookée depuis le début de la semaine entre les affaires liées au bahut, l’animation de mon atelier d’arts plastiques du mercredi et un repas avec une collègue qu’est aussi une grande amie.

Du coup, pour me destresser le neurone en ces temps de galopade intense, je me plonge dans l’art du mandala quand je rentre at home parce que c’est vraiment un truc extra pour me redonner la sérénité intérieure. Puisque tu sais maintenant que je joue à la peintresse depuis ma tendre enfance, tu peux imaginer que j’affectionne ce genre d’activité.

 

fullsizeoutput_574.jpeg

 

Tout d’abord, pour t’adonner à l’art du mandala, il te faut de bons crayons bien taillés, du bon papier, format raisin de préférence pour ne pas te limiter au niveau de la taille et te faire plaisir au moment où ton oeuvre est terminée en le fixant au mur pour t’emmener au septième ciel.

Enfin, il te faut de la patience, de la persévérance et de l’amour, pour réaliser ton mandala, parce que vois-tu, il représente ton chemin de vie, ton état intérieur, bref, il est ta carte graphique interne absolutely no limit. Et nul n’est besoin de le faire trop compliqué, parfois un seul symbole suffit à le rendre irresistible.

fullsizeoutput_572.jpeg

 

Moi ce que j’aime là-dedans, c’est que je marche sur les traces des moines tibétains qui sont dans la sagesse extrême, lesquels expriment leur parcours spirituel durant des mois afin d’acquérir la maîtrise tout en traduisant leur état intérieur d’être en évolution. Voici donc quelques mandalas que j’adore tellement ils sont beaux et originaux les copains.

Si un jour tu as toi aussi envie de t’y plonger sans savoir où tu vas, demande-moi conseil et je me ferai un plaisir de te guider dans sa réalisation. La construction d’un mandala est avant tout symétrique, certes, mais tellement créative au final. Enjoy !

 

fullsizeoutput_578.jpeg

18 commentaires sur “L’art sacré du mandala

  1. Bonjour Katia. Ben oui, on était inquiets, du moins j’étais inquiète. Bon, l’art du Mandala je ne suis pas initiée et ce n’est pas tout à fait ce que je préfère mais j’aime beaucoup ceux des photos 2 et 3. En fait j’aime bien les mandalas mais je n’en suis pas une passionnée, juste une admiratrice quand ils sont beaux et ils le sont souvent.
    Bon, te voilà donc revenue et c’est bien. Bonne dernière journée, tu vas avoir deux jours pour te poser un peu.

    Aimé par 1 personne

    1. Marie, bonjour !

      Ne t’inquiète pas, je suis juste fort occupée cette semaine. Je suis allée sur ton site et t’ai demandé l’autorisation d’y entrer. J’attends ton aval. Je te raconterai plus en détails. Encore une journée bien remplie et le week-end me permettra de revenir vers vous. Bonne journée Marie !

      J'aime

  2. Coucou fille stule, ben oui inquiète 1 peu de ne pas avoir de news, mais rassurée de savoir que tu es tellement une passionnée et impliquée du coup dans plusieurs domaines, qu’au bout d’un moment ça sature forcément… Encore 1 bonne idée, cet art d’origine tibétaine, qui traduit ton chemin de vie… Ils sont beaux ceux que tu nous transmets là, j’affectionne en particulier le 1er! Il ressemble à 1 rosace d’une église… Magnifique avec ces variantes de couleurs, les coeurs dans ce grand coeur est différent des autres ainsi que celui que termine ce tibétain… quand à celui où j’accroche 1 peu moins mais qui est symbolique aussi, on dirait 1 énorme toile d’araignée… Bref nous avons tous des chemins de vies différents mais au final ça nous mène, si on s’y emploie, à une paix intérieur….

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Miss France !

      À moi aussi il me plaît bien le premier Mandala. Il est pur, lumineux et effectivement très ressemblant à un vitrail de cathédrale. T’inquiète par ailleurs, je suis toujours dans les parages, mais des fois, le temps s’accélère et hop, t’es plus là !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s