Prends ton ciré pour aller à la mer !

fullsizeoutput_4ad.jpeg

Les copains, je suis très fière de cette photo. Quand la mer se fâche, faut pas trop s’y coller, sinon t’es trempé jusqu’à la moelle, même que c’est pas marrant, mais quand la période des grandes marées est là, faut pas hésiter une seule seconde. Je m’y suis donc collée.

Faut savoir mes tourterelles que lorsque la mer est en plein remue ménage, elle change de couleur, et alors qu’elle arbore des tons émeraude par temps calme, elle devient vite sombre quand la colère gronde. C’était il y a 4 ans, j’ai pris ce cliché qui m’a explosé à la tronche une seconde après. J’étais trempée.

fullsizeoutput_4ae.jpeg

Voilà donc où je veux en venir mes tourterelles, parce que partir à la mer sans être équipé lorsque celle-ci est très agitée, c’est pire que de faire face à une bande de gamins hyperactifs. Tu t’en prends plein la G – – – – E. Enfin, t’as compris, quoi.

J’ai donc une solution pour toi…

 



COMMENCE TON SHOPPING !



 

cire-impermeable-armor-lux-audierne-05684-braise-femme-iz-1106.jpg

Ciré imperméable ARMOR LUX

108€

 

cire-saint-james-ste-marie-marine-femme-iz-2041

Ciré SAINT-JAMES – 100% Polyuréthane

127€

 

cire-authentique-guy-cotten-isoder-glentex-marin-jaune-mixte-iaddz-577-1.jpg

Ciré authentique GUY COTTEN – 80% PVC 20% Polyester

55€

cire-impermeable-bermudes-biarritz-argent-femme-iz-1520.jpg

Ciré  » Biarritz  » BERMUDES – 100% PU, doublure 100% Polyester

142€



ET SI TU VEUX UN CIRÉ GRAND LUXE…



 

fullsizeoutput_4af

 

Va chez BURBERRY !

9 commentaires sur “Prends ton ciré pour aller à la mer !

  1. Je commence par la fin. J’ai presque ciré (sans les boutons pression sur les poches du bas) que le Saint James bleu marine. LOL! mais il faut dire qu’en digne fille de Bretagne et de la mer, je suis équipée.
    Passons à tes photos, j’aime évidemment, pour les couleurs et cette mer qui bouge. Ca me rappelle mon Iroise. Bonne journée

    J'aime

    1. Bonjour Marie ! J’ai acheté le mien dans une boutique d’Arromanche, il est sans marque particulière mais bien sympa quand-même, et… très utile ! J’ai réalisé une série de photos assez intéressantes de ce moment tempétueux, la mer est effectivement captivante. Bonne journée !

      J'aime

  2. Salut.
    C’est pas l’homme qui prend la mer c’est la mer… un autre l’a chanté bien mieux que je ne le ferai.
    Voilà pourquoi j’aime tant la mer! Pourtant les latitudes qui m’accueillent en sont situées bien loin. Cette agitation permanente, cette force trompeuse, ces beautés triomphantes ne doivent pas nous faire oculter que la mer c’est… de l’eau et que l’eau cela mouille.
    Un ciré bien sûr plus un chapeau, des bottes étanches et pour aller plus loin dans le cliché, une pipe fichée aux coins des lèvres.
    Ton seau, ta pelle, et vogue la galère tu quittes l’onde verte, grise ou bleue et tu chantes à tue tête:
    Allons donc London, allons donc London, allons donc London pêcher la crevette…
    A plus.

    Aimé par 1 personne

  3. Le ciré rouge d’amor lux me plait mais j’ai dans mon souvenir lorsqu’enfant j’en portais un d’un ciré jaune brillant qui allait presque jusqu’aux genoux et les mamans en portaient aussi dommage ils n’en font plus des brillants comme cela si j’en trouvais je pense que je me laisserais tenter mais peut être plus le jaune lol.
    Par contre le burberry me plaisait énormément mais vu le prix je préfère un basique moins beau et moins stylé ;-).
    Aller à nos cirés et nos bottes de caoutchouc et même si nous n’avons pas forcément la mer près de nous sus à la pluie 😉

    J'aime

  4. J’aime bien les cirés rouge, et faut reconnaitre que le premier est parfait pour aller se balader en bord de mer et praticopratique. Le second parfait …. en …ville mais classy classe.
    Les tempêtes j’aime et trouve ça beau mais ne suis jamais trempée, car je sais que on peut être embarquée par une grosse vague et se noyer.
    je sais ça depuis que en Corse une année en mai, du vent, des vagues comme pas possible et j’ai voulu aller nager, grosse erreur car même bonne nageuse que je suis, ni une ni deux en entrant dans l’eau, ensablée jusqu’aux genoux et tertio au large plus vite que la musique et dur de revenir et la cerise sur le gâteau a été la grosse vague qui s’est dressée devant moi et que j’ai pourtant prise en plongeant par dessous et pour autant me suis retrouvée en apnée comme en essorage et par chance ai réussi à me retrouver sur le sable, égratignée et à bout de souffle.
    Tout ça pour dire que depuis ça je fais des photos de mer déchainée mais de loin et sans me baigner. Alors fais gaffe, bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s